Enseignement et sciences

Catégorie(s)

Description

Lors de l'incendie de Montréal, en avril 1734, les soupçons ont pesé sur Angélique, une esclave noire, qu'on a accusée d'avoir mis le feu pour couvrir sa fuite avec son amant blanc, un trafiquant de sel exilé de France. Mais si cela était bien son mobile, pourquoi est-elle restée pour aider sa maîtresse à sauver ses biens plutôt que de s'enfuir? Elle a pourtant admis son crime, mais seulement après avoir été torturée. Elle a été condamnée à être pendue avant que sa dépouille soit brûlée. Mais a-t-elle vraiment mis le feu? Que nous apprend cette histoire sur l'esclavage, la torture et le feu aux premiers jours du Canada?.

Mots-clefs

Aucun

Site(s) web

Autres présences internet (réseaux sociaux, etc.)

  • Aucune

Contact

Critiques et commentaires

Pas de critique ou commentaire pour l'instant
Nouveau! Ajoutez votre opinion

Partagez la fiche de cette inscription

• Envoyez cette fiche par courriel

À faire avec cette inscription

• Corrigez une erreur sur cette inscription
• Faites une demande de modification à cette inscription
Vous n'êtes pas encore inscrit ?
Cliquez ici pour vous inscrire à l'annuaire!
 

Faites connaitre notre site...

Bookmark and Share
Suivez nous sur...
Facebook
Twitter
Facebook
Twitter
Google+
Copyright © 1996-2022 toutMontreal.com enr.